Permis bateau : option côtière

Une formation aujourd'hui, la liberté demain

Choisissez ce qui vous correspond

Nos formules pour le Permis bateau option côtière

Formule MER

Formation théorique (7h)
Formation collective à la navigation (4h, soit 2h par candidat)
1 présentation à l’examen théorique
Initiation au CRR (radio VHF)

Sessions de formation collectives

297,00

Formule MER VIP

Avec ce pack, vous avez des sessions personnalisées
On s’adapte à vos disponibilités (par demi-journée)

Formation théorique (7h)
Formation collective à la navigation (4h, soit 2h par candidat)
1 présentation à l’examen théorique
Initiation au CRR (radio VHF)

490,00

Réussir le code bateau

Nos services pour vous

Livre de code CÔTIER
C’est le livre indispensable pour passer votre permis côtier.
Vous y trouverez toutes les informations indispensables que vous devez connaître pour la réussite de votre examen.

20,00

Livre de test CÔTIER
Vous préférez les livres à internet pour vous entraîner ?
Le livre test est fait pour vous !
De nombreuses questions d’examens pour vous entraîner au mieux pour prendre les voiles vers votre réussite et surtout votre liberté !

20,00

Code en accès E-LEARNING
Les livres ce n’est pas votre tasse de thé ?
On a pensez à vous ! Avec la plateforme e-learning, entraînez-vous sur les questions d’examens de façon interactive !
Votre liberté n’est qu’à quelques clics !

30,00

Tout savoir sur le permis bateau option côtière chez Pilote City Zen Nancy

Pour passer votre permis, vous devrez passer une visite médicale et faire remplir un certificat médical par votre médecin. Cliquez ici pour le télécharger.

Informations utiles
Lieu de formation
COURS THÉORIQUES
Pilote formation
Z.A. Les Moussières
Route de Saint Nicolas
54210 Ville-en-Vermois
8h15 – 11h45
13h15 – 16h45

COURS PRATIQUE
Port de plaisance
Ponton 1
Allée de l’Espace Saint Martin
54700 Pont-à-Mousson

EXAMEN
DDT 57
17 Quai Paul Wiltzer
57000 Metz

 

Pré-requis et personnes concernées
PRÉ–REQUIS :
L’âge minimum requis pour l’obtention du permis est de seize ans.

PERSONNES CONCERNÉES :
Remplir les conditions d’aptitude médicale.
Le permis est obligatoire pour piloter un bateau de plaisance à moteur lorsque la puissance de l’appareil propulsif est
supérieure à 4,5 kilowatts (6 chevaux).
Le Décret n° 2007-1167 du 2 août 2007 relatif au permis de conduire et à la formation à la conduite des bateaux de plaisance
à moteur est entré en vigueur le 1er janvier 2008 et définit les nouvelles règles : la conduite des bateaux de plaisance à
moteur (pour la définition voir NB) est subordonnée, lorsque la puissance motrice est supérieure à 4,5 kilowatts (6,1 CV), à la
possession du permis de conduire des bateaux de plaisance qui comporte les options et extensions suivantes:
a) en eaux maritimes :
– soit l’option « côtière », pour une navigation jusqu’à 6 milles d'un abri,
– soit l’extension « hauturière », pour une navigation au-delà de 6 milles d’un abri ; en eaux maritimes, la conduite des
bateaux de plaisance à voile, même équipés d’un moteur auxiliaire, n’est pas subordonnée à la possession d’un permis;
b) en eaux intérieures :
– soit l’option « eaux intérieures », pour une navigation sur un bateau de plaisance d'une longueur inférieure à 20 mètres.

PERSONNE EN SITUATION DE HANDICAP :
Toutes nos permis sont accessibles pour les personnes en situation de handicap, sous réserve que les prérequis soient remplis. Pour toutes demandes d’informations, contactez-nous au 03 83 46 98 98.

 

Durée, objectifs et contenu de la formation
DUREE :
7H00

OBJECTIFS DE LA FORMATION :
naviguer en mer, de jour comme de nuit, jusqu’à 6 milles nautiques (un peu plus de 11 kilomètres) sans limitation de puissance moteur pour le bateau. Au-delà de cette limite, l’option hauturière s’impose
 naviguer sur les lacs et les plans d’eau intérieurs fermés
 conduire un véhicule nautique à moteur (VNM), comme un jet-ski ou un scooter des mers, de plus de 6 chevaux, mais uniquement de jour
 utiliser un équipement radio VHF (pour Very High Frequency) dans les eaux territoriales françaises

CONTENU DE LA FORMATION :
Règlements : Connaissance générale du Règlement général des voies navigables du territoire.
Connaissance des règles de route et de signalisation sur les voies sur les voies intérieures, y compris notamment le CEVNI.
Connaissance du système de balisage de jour et de nuit.
Aptitude à utiliser les documents nautiques (instructions nautiques, cartes, etc..)
Manœuvre et conduite de bateau (appareillage, amarrage, entrée et sortie des écluses), compte tenu des circonstances en
rapport avec les voies navigables, le temps la marée, le courant et le vent. Fonctionnement de l’hélice et du gouvernail.
Mesures de prudence lors du fonctionnement des moteurs, prévention des incendies et dispositif de lutte contre l’incendie.
Utilisation du matériel de sécurité obligatoire.
Notions de premiers secours en cas d’accident, notamment aux noyés.

Méthodes pédagogiques
VALIDATION DE LA FORMATION:
Le permis de conduire des bateaux de plaisance est délivré aux candidats qui ont subi avec succès un examen comportant une ou des épreuves théoriques et dont la formation pratique a été effectuée et validée par des établissements agréés selon les dispositions de l’article 17 de la loi du 5 janvier 2006.
Théorie : Les questionnaires d’examen sont établis selon le système QCM (questionnaire à choix multiples). 30 questions 5fautes possibles
Enseignement Pratique : Validation à la fin des 4h00 de formation pratique en collectif ou 2 h en individuel
Lors de l’épreuve pratique, le candidat doit en toutes circonstances, conserver la maîtrise de son bateau et de sa vitesse et respecter les règles de navigation.

Le candidat doit satisfaire aux épreuves pratiques suivantes :

I – Mettre une brassière
Avant de monter à bord du bateau, le candidat doit savoir mettre sa brassière, sans aucune aide, la conserver durant toute la
durée de l’épreuve, la quitter une fois l’épreuve terminée.

II – Savoir faire minimum 3 nœuds :
Nœud de cabestan, nœud plat, et nœud de chaise.
Amarrage à un taquet.

III – Préparatifs de mise en marche et mise en marche.
Avant le départ, le candidat doit :
Savoir situer les commandes,
Connaître leur fonction,
Savoir les utiliser (tel que le power-trim ou correcteur d’assiette, débrayage, pompe de cale, avertisseur sonore, feux, starter…),
Connaître le tableau de bord et notamment les voyants d’alarme (tels que compte-tours, compte-heures, tachymètre, niveau de carburant…),
Savoir utiliser les feux de détresse, l’extincteur…
Savoir fixer le dispositif de sécurité,
S’assurer que l’on est au point mort
Mettre en marche.

IV – Appareillage d’un quai ou d’un mouillage.
D’un quai : le candidat doit savoir mettre le moteur en marche, larguer les amarres, écarter le bateau du quai, vérifier si l’espace est libre avant d’embrayer.
D’un mouillage : le candidat doit savoir relever l’ancre.

V – Evolutions :
virages et parcours en forme de 8, épreuve de vitesse à plus de 20 Km / h, renversement de marche, arrêt du bateau.
Le candidat doit savoir maintenir les distances de sécurité,
Conserver une trajectoire rectiligne, casser son erre, effectuer une marche arrière en ligne droite en dosant l’accélération afin d’éviter d’embarquer l’eau,
Faire un 8 en adoptant l’allure et la trajectoire,
Savoir dépasser et croiser, savoir se comporter à l’égard des diverses catégories d’usagers (tels que pêcheurs, bateliers, bateaux prioritaires …),
Savoir adapter sa vitesse (autres usagers, conditions météorologiques et hydrauliques).

Dispositif de suivi et validation des acquis
DISPOSITIFS DE SUIVI :

VALIDATION DES ACQUIS :

Les documents nécessaires pour l'inscription
  • Photo d’identité couleur
  • Timbre fiscal pour l’inscription à l’examen d’un montant de 38€
  • Timbre fiscal pour la délivrance du permis d’un montant de 70€
  • Photocopie recto/verso de la pièce d’identité
  • Certificat d’aptitude physique datant de moins de 6 mois (fourni par nous-même, rempli par le médecin traitant)

En cas d’extension : – Timbre fiscal d’un montant de 38€
– Photocopie recto/verso du déjà en possesssion

Déroulé de l'examen
L’épreuve du permis côtier se déroule en deux temps : Une épreuve théorique par présentation d’une vidéo, sous la forme d’un QCM d’une vingtaine de minutes : Le candidat devra inscrire sa réponse sur un boitier électronique. S’il obtient au moins vingt- cinq réponses exactes, il réussit l'épreuve théorique.
Mes résultats et les documents remis
Nous contacter sous 48h00 jours ouvrés.
Nous vous remettrons un livret qui sera votre permis provisoire pour 1 mois en attendant de recevoir votre permis définitif.

Vous recevrez également Cerfa 14673*01 certificat médical à remettre à votre médecin traitant .

Cela pourrait aussi vous intéresser

Nos autres permis bateau